Rapport "Open University 2015"

Open University The Open University publie une étude « Innovating pedagogy 2015 » qui présente les nouvelles tendances en matière de pédagogie, qui sont susceptibles de changer le monde de l’éducation dans les années à venir. Ces nouvelles méthodes d’éducation mettent l’accent sur les apprentissages transversaux, l’éducation informelle, la synergie entre les différentes formes d’apprentissage, l’emprunt à des méthodes de réflexion scientifique voire informatique (au sens algorithmique), à l’évolution des technologies, à l’étude du comportement et à la dynamique de groupe. Ces diverses innovations ne sont pas isolées mais peuvent se superposer, se compléter.
 

L’analyse des émotions (Analytics of emotions)

L’analyse des émotions permet de fournir des apprentissages personnalisés fondés sur les réponses émotionnelles des apprenants. Les méthodes automatisées de suivi du regard et de reconnaissance faciale peuvent permettre d’analyser la manière dont les étudiants apprennent et réagissent d’un point de vue émotionnel et cognitif. Cognitif : par exemple si l’apprenant a répondu à une question, s’il peut expliquer une notion. Emotionnel : si l’apprenant est frustré, embrouillé ou distrait.

Chaque étudiant a sa mentalité, ses stratégies d’apprentissages, ses capacités d’implication qui influencent profondément sa manière d’apprendre. Associer les données cognitives et émotionnelles récoltées par ordinateur à l’expertise humaine de l’enseignant et à sa capacité à répondre de manière individualisée aux émotions et au caractère propres à chaque étudiant est une approche chargée de promesses.

Pour approfondir :

Measuring and  Understanding Learner  Emotions: Evidence and  Prospects (Bart Rienties and Bethany Alden Rivers)

Utiliser les données pour manager par les émotions (Bertrand DUPERRIN)

L’évaluation furtive (Stealth assessment)

Une des méthodes qui pourraient servir l’apprentissage personnalisé, entendu comme un vaste processus de compréhension et de développement des aptitudes et des outils de chaque apprenant, est l’évaluation furtive. L’évaluation furtive emprunte des techniques aux jeux de rôle en ligne comme World of Warcraft, où le système collecte continuellement des données sur les actions des joueurs, fait des inférences sur leurs objectifs et leurs stratégies de manière à leur proposer de nouveaux défis individualisés. Dans un environnement d’apprentissage formel, l’objectif est d’évaluer des aspects difficilement mesurables de l’apprentissage comme la persévérance, la créativité, la réflexion stratégique. Cela permet aussi de collecter des informations sur l’avancée et les procédures d’apprentissage sans interrompre l’élève dans son travail.

De nombreuses recherches restent cependant à mener sur ce sujet, qui pose également des questions d’éthique, au vu de la quantité de données amassée sur chaque élève.

Pour approfondir :

What is Stealth Assessment? (Valerie Shute, Florida State University)

Big Data and the Promise of Stealth Assessment (Ilena Parker, Institute of Play)

L’enseignement adaptable (Adaptive teaching)

Comme le dit l’étude, la personnalisation est le chainon manquant de l’éducation. Depuis des décennies la recherche en éducation tente de développer des méthodes d’instruction personnalisée qui répondent au comportement de chaque élève ou prennent en compte les états mentaux de chacun et corrigent les incompréhensions et les confusions.

L’enseignement adaptable se propose d’utiliser les données disponibles sur chaque apprenant, sur les apprentissages précédents et ceux en cours, grâce à l’ordinateur, afin de créer une voie personnalisée vers les contenus d’apprentissage. Il s’appuie sur des pratiques d’apprentissage traditionnel comme la lecture de textes et y superpose une couche de support numérique (les données concernant le temps passé à lire, les auto-évaluations…).

L’enseignement adaptable peut aussi être appliqué à des activités de classe ou dans des environnements connectés où les étudiants maitrisent leur rythme de travail.

Pour approfondir :

TICE et TSA à l'école (Patrice Couteret)

La personnalisation de l’apprentissage au service de la formation des adultes dans les cours en ligne (Louise Sauvé - Journées nationales AUNEGE 2012 - Jeudi 22 mars 2012)

Recommandations personnalisées de ressources des UNT (Azim Roussanaly – Printemps du numérique 2015)

L’apprentissage incarné (Embodied learning)

 

L’apprentissage incarné reconnait que nous sommes des créatures avec des corps qu’on utilise pour explorer, créer, travailler et construire – comme c’est le cas quand on apprend un sport. Il s’agit donc de trouver comment l’esprit et le corps peuvent travailler ensemble pour servir de support aux apprentissages, en s’appuyant sur les sensaoions et les réa ens-ui-men

Ltrong>Pour approfondir&n /strong>

Rec10es d psychocierx a :es émotions (B caavail.

ReQnd on crolre àit deulmberes éma0es dAziantud PELLISSIER-TANON, Phiseer nJACQUINOT/a>

LPiler_mn splabotor"i à lestrace fapr approfdre. es cotentis de-earnerg Lebyestg Letentis th-snchtiola fbsh3> LPsembromme un vadinateur à- Computionales Thk.pg Lh3>

Le buest un trouver comment lsenoue de mprocblme cseeutilise a les inchniques ausagu de l’apformatique (trales re 20lprocessus deés tiquf (pontudion desun peesriqure fasinstruction ps),e tes boge, laeconnaissance fas entcmaticonnecusla créativi desungorithmiqesla crthodes e dévemportsions es éocblme cse( ss s-ocblme cseait.

L’enjectif esnstrie proo chaque apprenant, sa uctioes res éocblme cse texte pstemeu’ons deis dnt dtre apagnol sLa «ermn e deformatique (a»ut aen sout ,etre apseigneme aux est de crad Àevis1s f, matiématiquesPour approfondir&n /strong>

La persn e deformatique (a(r leJener ttapWg)

MeItive les doéve ode la dyrsn e deformatique (a à la dyofogramtiqu etec deSctiqcha(r lePiernc Tchoivepg eniversités Gnanoe el- Al. d/a>

L’apprentissage inntenuxtule (Ctenuxt-se.clearning)

&nEneterroéseta les inuvelles mformations surel etlinntenuxtebsp;:

L’apprentissage incorent

&ne buest un experloiter apprentissages pri posvent traire oliede laraç denoneterrnonnelles ,enoneofogramter traoute sue 20lon utrsuadarofdre. eds un crside tras so apjrs, gre_lznti,B caavail.

L’apprentissage inr lesappuments)aon, e(arnerg Lethuvegh puments)aon, /h3>

L’anprunt à objils de appuments)aon, eopres àssxofoneion":nelsas entcntis de étiématiques

LCrosmerIn arning)< :es'prentissage intre leperrieure fa constissance fh3>

L s’agit doncréer une vonergie entre les diprentissages, t environnement drmelle ( crss=")a coformellee( sdehors o crss=")L’éseignement adut autre aptnrichiar les éperrieure fs o crsicouchrt l l’obprentissage incarmelleeut a-tre applifondir&ar les reestions d des ouléchnts co donnaissance fsomplétents)ai sheclass=",eest le caprinrepe o crss="ncavsévrLa se of coreliqu et don éperrieure fsfdrrmace’exfos ttreo lesadtionvivi desungrendre. AsVoicin envmple sicerr é rese of copliqution. bsp;:Pour approfondir&n strong>g alt="" height="14" src="http://www.aunege.fr/sites/default/files/icone_fleche_link.png" width="14" /> MeCment luliser leu sossources umérique (lenfusrences e lThierny Garrotnlorsurintemps duT (A14/1/a>

< div>

div> iiv>
div> < -- EOF: #brntent --> -- #baoter_m-> iv class="fielt odd-thurth">aater_m-arei iv class="region region-coater_m-elt o iiv> aater_m-arei iiv> aater_m-arei iv class="region region-coater_m-ird">
    MeCal-uUNEGEMeFun OCsMeSupumériques a>MeFGE -h2rPaemenai siih2r iv class="content"> l il i ia href="/ptp://web.auiathunce, r/sitarget="_blank">MeIAE Frans a>Measant &earnerg La> -iv>
div>
iiv> iv class="red-thurth">aater_m-areiast"> iv idass="fiemattem evemattpe-tesséworfiemattem eassé*span> li>el-ha <nassé< siz " " tymaxleng="14128taass="blemattpexr ssi pr" ti/
iv idass="fiem easer>
  • href="/puur-l/sséworf"dtle="" Reestio new sséworfiviaeain"l.Recoestio new sséworfa>
  • iiv> < me">naemat_build_id" luer " emattVUjlF8cq8sYCiUqN5-3zes3o5WiYVAJ4pIB7BdNjU9Yti/< me">naemat_id" luer " ur-l_sie- _ock-s,i/naop" luer " Log - class="blemattbmenir buet strmall round steel_ocu />
    v>
    iiv> div> ).adcry(funions"($) { ).adcry(funions"($) { ).leng=" && jQry-u()) { ).adcry(funions"(jQry-u) { ul.nu s:not(.sfenu s)") sf= jQry-uin-nnu s.find("ul ).rent">() s.chin(funions"(i) { s("ul ).leng=" == 1 ? ue" : false ("a:eq(0)").c="(uhis.traopader jq?!{ ("ul:eq(0)") jQry-u(window).wth="())q?!(uhis.traopader jq?!-this._dimsions e.bme iw + this._dimsions e.w :!-this._dimsions e.w) :!nu slef" ("ul:eq(0)") ("ul:eq(0)").hesh() s.chin() .adcry , arrowa/tg/i) ).adcry(funions"($) { ); $("ul#oject.es-carse_il1")ufadeIn("ft"> ); $("ul#oject.es-carse_il3")ufadeIn("ft"> ); ).leng=" && jQry-u()) { ).herIn(funions"() { ); ); 1 ).leng=" && jQry-u()) { 1 ).herIn(funions"() { ); ); 3 ).leng=" && jQry-u()) { 3 ).herIn(funions"() { ); ); ).adcry(funions"($) { ).adcry(funions"() {!jQry-u(".oacktotop").ilick(funions"(){!jQry-u("html, bodyc).anitioe({scrollTop:0}, "slow"); return false;!});!}); //> ).adcry(funions"($) { : "morethinthesse", /dihtml> /